• Coup d'oeil : des rondelles en exposition

    Ceux qui ont visité la Tour du Bost dimanche dernier ont pu voir, aux fenêtres du niveau 4, d'étranges rondelles métalliques voleter au vent. De quoi s'agit-il, à votre avis ? De la résurrection d'un rite ancien (découpe de rondelles d'armure en hommage à Saint Christophe) ? D'une nouvelle exposition temporaire ? D'une publicité pour un label régional ? 


    votre commentaire
  • De fil en aiguille, d'année en année, à force de chercher sa voie, Isabelle Bataille s'est taillé une activité à sa mesure : esprit, tendresse, humour, chaleur, il y a tout ça dans ses créations, qu'il s'agisse de fauteuils ou d'objets de décoration. Comme l'année dernière, elle a exposé ses œuvres pendant une partie de l'été à la Tour du Bost. Une tour avec laquelle elle entretient une relation particulière, puisqu'elle est la fille de Robert Chevrot, initiateur de l'association "La Tour du Bost". 

    Isabelle Bataille : l'humour et la tendresse

    Vous avez fait des études de Lettres Classiques. Comment en êtes-vous arrivée à travailler dans ce domaine ?

    J'ai toujours aimé le travail manuel, je trouve ça très apaisant. Être à l'atelier, écouter de la musique – je me sens vraiment bien. Et puis les couleurs, les matières ! Je vais un peu de coup de cœur en coup de cœur : j'ai envie de faire un truc, hop ! je le fais. Parfois, je le développe, parfois non... Par exemple, j'ai créé les "Super-lapinettes" à la naissance de mes petites nièces. Une autre fois, j'avais envie d'un trophée au-dessus de ma cheminée... et en fait les gens ont beaucoup aimé - alors j'en ai fait d'autres !
     
    Comment vous faites-vous connaître ?

    Pour l'instant, c'est surtout par bouche-à-oreille. À la Tour, j'ai réussi à réunir les décorations et la tapisserie, mais en règle générale, j'expose soit les unes, soit les autres. Par exemple, j'ai participé au Marché du Curieux à Bissy-sur-Fley, où je n'ai exposé que les trophées, tout comme dans un magasin à Chalon. La tapisserie et la décoration sont des activités très séparées, alors que dans la fabrication et la conception, elles sont liées : les tissus utilisés sont les mêmes, l'univers est le même.

    Isabelle Bataille : l'humour et la tendresse

     

    Comment avez-vous connu la Tour du Bost ?

    Je la connais depuis le tout début des travaux, forcément! Je ne me souviens pas de la première fois où je suis venue ici, plutôt de la première fois où mon père nous en a parlé: "On est allé visiter un truc extraordinaire !" C'était le premier contact... La première fois que je l'ai vue, évidemment, c'était impressionnant. Ensuite, j'y ai même travaillé, dans un chantier de bénévoles SMBS, au moment où on refaisait les voûtes. C'était un boulot de titan...

     

    Et aujourd'hui, comment la vivez-vous, cette tour ?

    Elle fait partie de notre quotidien. Mon père y est très souvent, mes enfants adorent venir ici : c'est un voyage au pays des chevaliers, dans une autre époque, avec leur grand-père en plus... La Tour du Bost, c'est un peu quelqu'un de la famille, dont on parle régulièrement.
     
    Pour contacter Isabelle Bataille et suivre son actualité : Au Bois Roulot.
     
    Petit retour sur les activités estivales de la Tour du Bost ?
    Au programme de l'été !
    Raymond Bertoux : un homme du bois
    Un haut-relief pour la Tour du Bost
    Bernadette Le Mée : l'imagination au pouvoir !
    Dernière ouverture de l'été 2011 !
    Et des photos des expos .


    votre commentaire
  • En visitant la tour cet été (et/ou en suivant nos articles parlant des travaux réalisés depuis l'hiver dernier), vous avez découvert la nouvelle salle du niveau IV, en cours de finition. 

    Niveau 4 : un beau travail de découpe !

    Cette image devrait vous faire toucher du doigt les difficultés auxquelles le chantier d'insertion a été confronté : comme dans tous les bâtiments anciens, les murs de la Tour du Bost ne sont pas tout à fait droits (et ici, carrément courbes !)... D'où un travail de découpe très important à l'approche des murs, que ce soit pour les planchers ou, comme ici, pour les tomettes !


    votre commentaire
  • Dernière ouverture de l'été 2011 !

     

     

     

    On ne le dirait pas comme ça, mais l'été va prendre fin ce dimanche 21 août à la Tour du Bost... Les ouvertures estivales se terminent, emportant leur cortège de belles rencontres et de découvertes.

     

    Un aperçu des expositions en cours (au premier plan, la vannerie de Michelle Vailleau)

     

    Dernière ouverture de l'été 2011 !

     

    Finalement, Martine Sanchez (aquarelles) et Michelle Vailleau (vannerie), qui ne devaient être présentes que le 7 août, ont décidé de jouer les prolongations. Elles exposent donc en compagnie d'Odile Regniaud (porteries), de Bernadette Le Mée (aquarelles) et de Monique Rey et Martine et Valentine Dubreuil (photographies). Avec la chaleur que l'on nous promet dimanche, l'ombre de la tour et la fraîcheur intérieure seront les bienvenues !

     

     

     

    Dernière ouverture de l'été 2011 !

     

    Dernière ouverture de l'été 2011 !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous ne saurions trop souligner l'importance d'être chaussé confortablement pour visiter les lieux, même si l'on souhaite uniquement voir les expositions (ce qui serait dommage, convenez-en !) : pour parvenir jusqu'au donjon, une petite marche à travers bois et prés est nécessaire... Enfin, nos amis les chiens ne sont pas admis (présence de chiens de troupeaux et troupeaux).
     
    Petit retour sur les animations de cet été ?
    Au programme de l'été !
    Raymond Bertoux : un homme du bois
    Un haut-relief pour la Tour du Bost
    Bernadette Le Mée : l'imagination au pouvoir !
    Et aussi des photos des étés de la tour !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires